REGIME FISCAL LMNP (Loueur en Meuble Non Professionnel) CLASSIQUE

Publié le par immorentacash

Dans ce cadre, comme le bien est assujetti à la T.V.A, la fiscalité est celle des B.I.C (Bénéfices Industriels et Commerciaux).

Chaque année, au lieu d’être imposé sur la totalité des revenus fonciers perçus, l’investisseur LMNP Classique déduit les amortissements sur le mobilier 10 ans, sur l'immobilier 25 ans, sur les revenus locatifs et également les charges annuelles de propriété et de copropriété.

En période déficitaire, les amortissements ne pouvant pas être déduits sont imputables sur les revenus locatifs des années non déficitaires. Les amortissements non utilisés sont reportables indéfiniment.

Tout cela paraît compliqué sur l e plan comptable et fiscal, raison pour laquelle, la tenue de la comptabilité est confiée à un expert comptable  pour  les missions suivantes :

            ·   Création du dossier LMNP plus le remboursement de la T.V.A : coût payable une fois environ 150 € H.T

             ·  Suivi  annuel comptable et fiscal : coût annuel environ 300 € H.T,

             ·   Charge d’assemblée générale : coût annuel environ 100 € H.T,

            ·    Taxe foncière (exonération les 2 premières années) : coût annuel environ 1 mois de loyer.

Nous optons pour la fiscalité des B.I.C tout le temps que l'opération soit déficitaire A l'instant ou le résultat devient bénéficiaire, il y a lieu de choisir le micro B.I.C, qui permet de déclarer les recettes fiscalisées avec un abattement forfaitaire pour frais de 50 %. Cette option ne peut être pratiquée que si ces recettes brutes annuelles sont inférieures à 32.600 €.

Pourquoi ce choix, nous le résumons ainsi :

II s’agit d’un statut très favorable  aux investisseurs locatifs en meublé dans les biens neufs, à savoir :  

           1. la récupération de la T.V.A. de 19.60%,

           2. Un régime d’amortissement sur le montant de l’investissement mobilier et immobilier,

           3. Des revenus non imposables (déduction à concurrence des recettes locatives, les charges et les amortissements issus de l’exploitation des biens),  

          4.Un bail commercial de 9 à 12 ans contracté avec un gestionnaire exploitant garantissant les loyers indexés même si les biens sans vacants.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean 26/11/2015 14:28

Je me permets de préciser que le choix du gestionnaire lors d'un investissement en lmnp est très important. Le loueur meublé parait attrayant comme dispositif de défiscalisation, mais il faut se faire bien conseiller.

immorentacash 25/09/2011 13:20



JUST FOR TESTING TEH APPLICATION